July 14, 2020

ON ARRETE TOUT !

Cela faisait une ÉTERNITÉ que je voulais vous partager une des personnes les plus présentes, les plus aimantes et les plus actives dans ma vie quotidienne et il s'agit de Dominique !

Dominique est mon amie depuis presque dix ans et je l'ai connue par l'intermédiaire de notre amie commune Lauriane qui est depuis partie vivre à Montréal.

C'est non sans émotion que j'assiste à l'évolution de Dominique qui est au fil des années s'est affirmée, est une femme assurée, badass, fierce, qui a de l'influence, qui partage avec sa communauté sur Instagram une relation oufissime.

Dominique est aussi une camarade de turn up car nous avons en commun l'amour des sorties, de la nuit et de la musique.

Nous avons aussi voyagé à travers le monde de la Martinique à Budapest, de Majorque à Barcelone etc...

Dominique est créatrice et rédactrice de son blog pomelokiwie.com dont je vous invite à faire la visite et/ou la découverte.

Son blog est un concentré de journal intime, de partage de son expérience personnelle et aussi des partenariats rigoureusement sélectionnés et qui correspondent à ses centres d'intérêts.

J'espère que vous l'apprécierez au moins TOUT autant que je l'aime !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Because you are my sista from another momma !​ 

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Ahaha. C’est un peu bidon !

Le « Kiwie » représente les restes du tout 1er blog que j’ai eu, en garde partagée avec 2 potes.

J’avais envie de le conserver car ça a joué dans mes débuts de cette vie virtuelle.

Le Pomelo c’est encore plus bidon, viens j’le raconte pas.

Nan mais depuis longtemps c’est mon surnom, je ne sais plus vraiment pour quelle raison, mais je crois que c’est à cause de Lauriane !

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Tout dépend de la personne qui me pose la question et à quel moment.

Je prends le temps d’y répondre sincèrement si ce sont des personnes proches.

Moins sincèrement parfois quand c’est ma mère et que je ne veux pas l’inquiéter si je ne vais pas forcément bien.

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Je dirais que ce qui m’apporte le plus de lumière au quotidien c’est la musique.

Ça me met facilement du baume au cœur.

Le soleil aussi quand il fait beau ! C’est vital.

Puis, je suis facilement inspirée, je m’émerveille devant des choses simples en réalité.

Mais globalement ce qui m’inspire c’est l’art, les histoires des gens, ce qui m’inspire ce sont les personnes qui m’entourent, mes ami.e.s, comme toi, ma maman, le contenu que je consomme sur Instagram… Ou les gens dans la rue ….

Quand on n’était pas confiné U know (*scream* *tears*)

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

La semaine dernière : j’ai testé une recette de beignets au quinoa et un cours de HIIT pour débutants.

 

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

 

Wow ! C’est super dur, parce-qu’il y a beaucoup de choses qui me procurent du plaisir et je ne les hiérarchise pas.

Hummm, je dirais prendre soin de moi, passer du temps de qualité avec moi-même lors de mes solo times, écrire aussi.

Ce qui me procure de la fierté c’est quand toutes mes personnalités sont en phase haha.

Tu connais ce sentiment ? Nan je refuse de croire que je suis seule.

Mais si, tu sais, quand tout est fluide ! Quand mes pensées, mes volontés et mes actes s’accordent !

It’s like, BOOM !​

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

 

Un seul ?

Après toutes ces années à mes côtés tu devrais savoir que choisir n’est pas mon fort *scream again bruuh* Quand j’étais enfant j’aimais presque tous les plats que maman cuisinait, sauf la sauce gombo avec du couscous.

J’ai grandi au Cameroun donc bon, les meilleurs mets quoi, je ne discute avec personne.

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

L’Hibiscus Pourpre de Chimamanda /

Les enfants du Jacaranda (en cours de lecture)

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mon carnet d’écriture / Mon Mac / Ma CB !

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

Plus que le lieu en lui-même, je dirais mon solo trip aux Iles Canaries en Septembre dernier

QDL (Que Du Love) !

Merci Dominique.

June 24, 2020

Voici Emma.

Emma est une blogueuse qui milite dans les domaines de l'ethical fashion, l'afrofeminisme et le veganisme.

 

C'est au travers de suggestions Instagram que j'ai connu son compte très instructif sur les questionnements de nos modes de consommation vestimentaires et alimentaires.

Cela me permet de me questionner moi-même sur mon mode de vie, comment je consomme et pourquoi.

J'espère que cette ouverture vers ces sujets contribueront à des changements.

Si l'envie vous prend de vous éveiller à ces problématiques vous tente, le compte d'Emma est une bonne entrée en matière.

Emma c'est aussi une fille de la mer, vous la trouverez souvent dans le sud-ouest, où elle y a aussi ses racines.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Il me semble que j’étais tombée sur toi via Violette Tannenbaum ou Cléa de DreamingRacoon sur Instagram !

Mais je ne saurais pas te dire avec certitude. En tout cas je suis très contente de t’avoir découverte.  

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Emma Assitan, ce sont tout simplement mes 2 prénoms.

Emma est mon premier prénom et Assitan mon deuxième.

C’est un prénom d’origine malienne que portait également ma grand-mère paternelle.

J’en avais honte étant petite et c’est en me réappropriant ma culture et en m’éveillant aux causes féministes et décoloniales que j’ai appris à l’aimer et à le porter fièrement.

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Lorsque je n’ai pas envie de parler ou de m’étaler sur un sujet trop personnel non.

Mais de plus en plus, je réponds honnêtement même lorsque je ne suis pas proche de la personne ou que je n’ai pas envie de parler.

Je réponds simplement que non, ça ne va pas, ou un « bof » même si je sais que je ne rentrerais pas dans les détails avec la personne en face de moi. 

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Les personnes passionnées que je rencontre.

J’adore les voir évoluer, discuter, partager.

C’est les réflexions que l’on a, les cheminements de pensée et de vie de celles (car c’est souvent des femmes) qui m’entourent qui m’inspirent et nourrissent ma propre réflexion.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Pas plus tard qu’hier quand j’ai aidé mon frère avec ses dissertations de philosophie (il est en terminale). C’était la première fois que j’aidais quelqu’un sur le plan scolaire.

Ca m’a fait plaisir de répondre à ses questions, l’aider à développer une méthodologie et le conseiller.

 

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Ce qui me procure le plus de plaisir est de m’accorder du temps pour moi.

D’écrire sur mes émotions, pratiquer l’introspection, et me sentir inspirée en déambulant dans les rues ou en observant la vie urbaine ou rurale assise sur un banc.

Si j’ai la présence de l’être aimé à côté de moi en plus, c’est la perfection.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

 

Petite j’adorais les crêpes fourrées à la béchamel et aux champignons. La soupe aux champignons aussi (beaucoup de champignons oui !).

Ensuite, j’ai adoré l’osso bucco et le to, un plat malien à base de farine de mil, de gombo et de sauce tomate.

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

Les 4 Accords Toltèques, véritable révélation sur le concept de bienveillance et de liberté personnelle.

Les Amants du Spoutnik, un très joli roman sur la découverte des sentiments amoureux et la construction de soi.

Les Amants du Spoutnik que j'ai lu d'ailleurs après sa recommandation ndlr

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Je dirais de quoi écrire : un carnet et un stylo.

Pour le troisième objet, un fauteuil ou un plaid tout doux justement pour écrire confortablement dans un cocon ?

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

La Chine. J’y ai passé un semestre en échange universitaire et ce fut une révélation. Je suis tombée amoureuse du pays, des gens, des paysages, de la nourriture (haha).

J’y ai rencontré de superbes personnes, je me suis livrée, lâchée et noué de beaux liens. Je n’ai qu’une hâte : y revenir. L’expérience y sera différente car j’y étais dans un contexte universitaire avec la vie étudiante, mais j’ai hâte de revivre l’expérience différemment avec mes nouveaux bagages de vie.

QDL (Que Du Love) !

Merci Emma.

June 11, 2020

Yeah !

Super enthousiaste de vous introduire le compte d'Anicet Bijoux.

Anicet Bijoux c'est un e-commerce de bijoux upcyclés tenu par une Femme noire et je ne peux qu'être plus contente.

Les bijoux proposés sont aussi originaux les uns que les autres et malgré leur vie d'antan, en faisant leur acquisition, nous continuons et perpétrons leur vie !

J'ai d'ailleurs craqué pour deux merveilleux colliers et je suis ravie qu'il complètent ma collection.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J’ai connu ton blog via mes créations de bijoux Anicet Bijoux, j’ai pu voir que tu faisais un travail formidable ! Félicitations

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Anicet Bijoux est un hommage à mon père.

Je souhaitais un nom non genré, je trouve qu’Anicet est un nom masculin qui évoque une certaine douceur/harmonie souvent connotée féminine.

Ce nom est aussi un pont entre mes origines guadeloupéennes via mon père et ma culture française (vu que c’est un prénom ancien).

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Généralement non. Sauf quand je ne me sens vraiment pas bien. 

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Beaucoup de chose peuvent illuminer ma journée au quotidien, mais je dirais principalement le lien social particulièrement en cette période de confinement : une discussion avec un ami, une nouvelle rencontre avec un.une inconnu.e, des échanges avec ma famille.

ndlr : au moment où j'ai envoyé le questionnaire, nous étions en plein confinement.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Hier ?! J’ai appris à faire un ancrage sur wordpress ahah.

Pour être honnête, je dirais la marque de Bijoux Anicet que j’ai lancé il y a un mois.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Sans hésiter les créations de bijoux et la danse (quand j’étais plus jeune je pratiquais beaucoup de danse) et aujourd’hui le plaisir que cela me procure quand je m’enflamme seule chez moi ou en soirée est presque jouissif :)

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

ahah Dombrés et crevettes sans hésitation ! j’en salive rien qu’en y pensant !

ndlr : je confirme !!!

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

L’art de perdre (d’Alice Zeniter recommandé par une amie, il parle de la guerre d’Algérie) et un classique de la littérature française peau noire masque blanc de Frantz Fanon.

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mon petit carnet avec lequel je marche tout le temps, il me sert de carnet de notes, de dessins (même si je ne sais pas dessiner ahha), d’idées, de réflexion, je le sors dès que j’ai une pensée qui me passe par la tête. 

 

Des boucles d’oreilles, c’est assez bizarre, parce qu’en Guadeloupe et je crois que c’est le cas dans beaucoup d’îles des antilles françaises les petites filles sont percées très jeunes parfois avant leur 1 an.

Aujourd’hui, c’est une habitude que j’ai (malheureusement?!) gardé, j’en ai tout le temps. Je me sens un peu démunie sans. (c’est assez étrange).

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

C’est un voyage de 6 mois au Mexique.

Ce voyage était incroyable, à la fois parce que le Mexique est un pays si riche culturellement, culinairement, historiquement et j’en passe mais également parce que j’y ai vu de nombreux ponts avec la culture guadeloupéenne.

Essentiellement à deux niveaux : au niveau culinaire et au niveau des croyances.

Cela m’a rendue extrêmement fière d’être de cette partie du globe si métissée et si riche en même temps ! 

QDL (Que Du Love) !

Merci Elia.

June 04, 2020

En ce début juin et en ce mois de célébration de la Pride, je suis très heureuse de vous faire découvrir Anthony.

Anthony est journaliste indépendant.

Il écrit sur la culture, la mode, la beauté, l'art contemporain, et les questions d'identité principalement auprès de TÊTU, des Inrocks, et de Webedia.

 

Anthony est Martiniquais et est installé à Paris.

 

Il est co-créateur du fabuleux podcast Extemité qu'il co-anime avec Douce Dibondo qui donne la parole à des personnes minorisées à cause de leur couleur de peau, leur identité de genre, sexuelle, leur condition physique ou mentale.

J'ai rencontré Anthony lors de l'enregistrement de l'émission Clique sur l'orientation sexuelle et comment la vivre lorsqu'on est non blanc.h.e.

Les propos d'Anthony m'ont beaucoup inspirée et certains m'étaient familiers.

J'ai été touchée par sa personnalité, son univers, ses partages et ses travaux.

Happy Pride Month Pal !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J’ai connu ton blog et ton profil Instagram suite à notre intervention commune pour une émission Paulette sur Clique TV. Nous y étions tous les 2 conviés pour parler d’orientation sexuelle et amoureuse et j’ai beaucoup apprécié ton authenticité, ta maturité, et ta clairvoyance, alors je me suis tout de suite abonné à ton compte Instagram et j’ai commencé à lire ton blog comme ça. 

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Mon pseudo correspond tout simplement à mon vrai nom puisque je suis journaliste et que mes réseaux sociaux font désormais partie de mon travail : parce que j’y promeus ce que j’écris, y entre en contact avec des personnes pour des collaborations, etc. Cela brouille un peu plus les frontières entre la vie perso et la vie pro puisque je dois donner envie aux gens de me lire et de travailler avec moi. Ce qui était une échappatoire virtuelle au départ est devenue une vitrine où me vendre. 

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

C’est une question que je déteste justement parce que rares sont les personnes à y répondre sincèrement. Alors oui, j’ai appris à mentir et toujours répondre que tout va bien, en particulier dans le milieu professionnel puisque je fais un métier très lié à l’image.

 

Dans le privé, si je ne vais pas bien, je ne l’énonce que si je me sens prêt à en parler, ce qui n’est pas toujours le cas, vu que je suis quelqu’un de très solitaire et introverti. 

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Evidemment, mes amis avant tout.

Ensuite, quelques militants et militantes que j’admire pour leur travail qui fait avancer les droits humains à travers le monde.

Mais aussi la littérature et la mode m’apportent énormément de lumière et d’inspiration.

Et enfin, des youtubeuses et youtubeurs que je followe parfois depuis la création de Youtube en 2005, donc j’ai vraiment l’impression d’avoir grandi avec elles et eux.

Pour d’autres qui regardent la télé ou Netflix pour se détendre, moi c’est uniquement Youtube, c’est presque une addiction ! 

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Je me suis envolé absolument seul aux États-Unis pour un reportage sur la vie des personnes LGBT+ à Seattle en décembre 2019.

C’était ma première fois dans ce pays, première fois que je voyageais seul, et première fois aussi loin de mes repères.

Absolument rien ne s’est passé comme prévu : mon seul moyen de paiement a été bloqué dès le premier jour et j’ai chopé une sinusite qui s’est méchamment aggravé, et pourtant je m’y suis fait des amis, j’ai fait une rando à la montagne, j’ai participé à un festival de danse contemporaine.

C’était à mille lieues de ma zone de confort, et j’arrive toujours pas à croire que je me sois autorisé à vivre ça. 

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Actuellement, c’est Extimité, un podcast natif indépendant co-fondé avec Douce Dibondo qu’on co-anime depuis 2 ans.

On y interroge des personnes minorisées en raison de leur couleur de peau, leur genre, leur sexualité, leur condition physique ou mentale.

Je pensais que cette expérience ne serait qu’un laboratoire créatif, pour me faire la main sur un format que je ne maîtrisais pas du tout, mais ça m’a permis de rencontrer des personnes extraordinaires et de donner à entendre leur voix, leurs expériences, leur vécu, au plus grand nombre.

Cela permet de faire de la pédagogie une fois pour un nombre potentiellement infini d’écoute, donc c’est génial d’un point de vue militant.

En plus, on reçoit parfois des témoignages de personnes qui ont été profondément touchées par certains épisodes.

Je suis vraiment honoré et reconnaissant de savoir qu’écouter Extimité a pu être une expérience transformatrice pour certaines personnes. 

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

Ça n’a pas changé : du riz et des haricots rouge. Mais à l’antillaise, attention. 

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

“À l’origine notre père obscur” de Kaoutar Harchi : un roman sur les névrose familiales dont on hérite, et surtout sur le poids du patriarcat. 

“Hunger” de Roxane Gay : un récit poignant sur les origines de l’obésité de cette autrice afro-américaine et sur les conséquences de la grossophobie. 

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Une vieille montre de mon père qu’il m’a donnée parce qu’il ne s’en sert plus, mais sans laquelle je me sens nu.

Des pots de confiture de 750 ml qui me servent de tasse de thé car j’en bois une quantité folle et je trouve toujours les mugs trop petits et retenant la chaleur trop longtemps.

Je ne sais pas si ça compte mais une combi-pantalon car je suis très uniforme, j’adore mettre tout le temps la même chose, j’en ai une dizaine à peine différentes les unes des autres.

C’est ma tenue pour travailler depuis chez moi mais aussi pour sortir quand j’ai la flemme de réfléchir à une tenue. 

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

Je dirais la Martinique, parce que j’y suis allé pour la première fois sans ma famille en 2019 avec une amie. On venait de rompre chacun de notre côté et on a profité de ce voyage pour nous reposer le coeur.

On randonnait toute la journée en débriefant nos relations passées, ce qu’elles disaient de nous-même, ce qu’on voulait désormais pour soi.

De ce retour au pays natal, j’ai vraiment appris à me connaître moi.

QDL (Que Du Love) !

Merci Anthony.

Crédit photo : Issa TALL

May 23, 2020

Hello,

Je vous présente Ingrid !

J'ai rencontré Ingrid par l'intermédiaire de mon amie Dominique.

J'ai alors découvert qu'elle était créatrice de deux marques de vêtements Studio79 et Bazaarwax .

Nous avons passé le réveillon de Noël ensemble entre amies et elle m'a offert pour mon anniversaire un des meilleurs livres féministes que j'ai lu ces derniers mois (Bad Feminist de Roxane Gay).

Ingrid est une amoureuse du voyage et au travers son feed Instagram vous pourrez découvrir les nombreuses destinations qu'elle a eu l'opportunité de découvrir.

She's a catch !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Par le podcast Black Lemonade.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

@ingridaroundtheworld  est une invitation à découvrir tous les voyages que je fais  car c’est une de mes principales passions.

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Non j’avoue.

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Voir les bonnes actions des gens.

Les beaux comptes sur Instagram qui réussissent à me faire évader de mon quotidien grâce à leurs belles images.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Il y a deux mois.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Ma marque de prêt-à-porter Studio 79.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

Un plat camerounais qui s’appelle le KOKI (gâteau de haricots).

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Ma liseuse electrique Kindle,

Mon IPod avec toute ma musique telechargée.

Mon diffuseur d’huiles essentielles.

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

Il y’en a pas mal mais je pense que l’Inde car cela m’a appris à relativiser mes problèmes, en étant exposée au quotidien à la misère humaine.

QDL (Que Du Love) !

Merci Ingrid.

May 10, 2020

J'ai été attirée par le profil de Melissa que je trouve très original et hors du commun.

Comme j'apprécie de mettre en lumière des profils et des parcours différents, c'est donc naturellement que je vous propose de découvrir ou redécouvrir le profil de Melissa si vous ne la connaissez pas.

Melissa aime la mode, l’originalité tout ce qui sort de l’ordinaire.

Elle aime créer des choses et l’imaginaire est son moteur 

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J'ai découvert ton insta sur Instagram grâce aux propositions.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

Délice la malice car j’aimais bien le fait de reprendre le nom de Denis la malice le dessin et le décaler à ma façon.

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Oui, en général mais j’essaye de toujours garder le positif même si ça ne va pas il a toujours du bon je suis en vie c’est le plus important 

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Les personnes qui m’inspire sont les membres de ma famille pour moi c’est le plus important.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

C’est le Cameroun l’Afrique est un continent qui te permet de relativer et de voir que nos besoins ici ne sont pas les mêmes que la bas c’est mon pays mais parfois il me semble étranger car les différences sont grandes mais j’aimes mon pays et je trouve qu’il est important de garder ses racines et meme a des kilomètres d’ici et ne j’aimais oublier d’où l’on vient.

QDL (Que Du Love) !

Merci Melissa.

April 30, 2020

Comme Nadège, je ne me rappelle pas bien quand nous avons commencé à nous suivre mutuellement sur les réseaux.

Je me souviens que nous nous sommes souvent rencontrées IRL dans des lieux où nous avons toutes deux des intérêts communs : événements musicaux, militants etc.

Nadège m'a fait notamment l'honneur de participer à la séance photo que j'ai organisée dans le cadre de la création de mon association Sorore Ensemble.

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Je n’ai pas un souvenir très fidèle du moment où j’ai commencé à te suivre. Je pense que ça fait 2 ou 3 ans que je te suis et que je suis tes posts comme un peu un Safe Space.

J’admire tes prises de positions et ton univers visuel un peu poétique.

J’aime ce qui est sincère et sans filtre, ce qui me semble être bien reflété par ton blog et Instagram.

Je me tournais souvent Outre Atlantique, Brooklyn, Harlem… il y a une dizaine d’années.

Aujourd’hui, je n’ai pas besoin de chercher ailleurs.

Beaucoup de « safe space » dont le tien, beaucoup de résilience existent désormais en France, et Dieu sait il y a de quoi faire.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

En tant que slasheuse (lol) j’ai deux pseudos… Le premier sous lequel la plupart des personnes me connaissent est Manzel Swaany.

En tant qu’artiste chanteuse. J’aimerai te raconter une belle histoire derrière cela , mais ce n’est pas le cas. Swaany était le pseudo d’une amie qui m’appelait petit Cygne, c’est resté.

Avec évolution, j’ai rajouté bien plus tard Manzel qui est du créole de Mademoiselle et qui pour moi, m’invoque, le c(h)aractère, propre à la femme créole. La mademoiselle qui est fière de ne pas s’être transformée en Madame car elle a conservé son indépendance… Un peu mon alter Ego…

 

L’autre c’est Ginger Pine, en tant que makeup artist ou de façon plus Boogie « Beauty Stylist »… (lol).

Et là c'est purement liée à ma culture caribéenne « Gingembre Ananas » qui m’évoque quelque chose de juicy et de colorée comme le style de make up que je réalise. 3

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Lol Ça dépend avec qui je suis, j’avoue.

Lorsque je me sens assez proche de la personne pour lui dire sincèrement mon état, je le partage mais encore de manière très pudique… Si c’est une connaissance, c’est vrai que j’opterai pour le « tout va bien » peut être parce que je n’ai pas envie de partager quelque chose de plus intime avec elle… Mais je n’en ferai jamais trop… Je suis de base une personne qui ne dévoile pas beaucoup mon intimité même avec les plus proches. J’ai encore du mal à me confier sur l’émotionnel, c'est mon côté Aquarius je crois…

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Ma famille, ma famille, ma famille! Je suis très famille.

J’ai traversé une phase très difficile à la suite de la mort de mon Père… Il y a eu une période de grosse coupure où je me suis renfermée comme une huître et j’ai coupé les ponts.

Après de longues années, beaucoup d’événements sont intervenus et me suis rendue compte à quelle point ma famille était le socle le plus solide et truthful que j’avais dans ma Vie.

Je peux parler librement avec eux de tout, rigoler sans qu’ils ne me jugent jamais…

Je pense avoir de la chance pour ça et ça me rend heureuse.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Lol Et bien je dirai la première fois à faire une liste de naissance… quand tu n’y connais rien… lol Je repousse le truc à chaque fois. J’avoue que c’est pas mon truc! Une vraie galère…

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Les projets que je mets en place. Mon projet musical, mon activité en tant que make up artist, et aider mes amies à mettre en place leur business…

C’est vraiment les choses qui me passionnent… J’aime voir les choses avancées dans le sens de l’épanouissement, et l’atteinte de ses objectifs…

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

Colombo… Basics… Mon père était trop méticuleux pour faire ça. C’était une fois de temps en temps mais c’était sacré… lol. Tu m’y fais penser ça fait longtemps j’en ai pas mangé… Damn… et les Charlottes aux fruits de ma Mater… Elle en faisait, pareil, avec ses fameuses boites tupperware qu’elle avait fièrement acheté lors de ses dernières réunions… lol

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

« Toutes les femmes qui sont en moi » de Dominique Christina, ce livre est pour moi une base… je l’ai lu plusieurs fois, car il m’a accompagnée dans certaines phases où j’avais tendance à oublier qu’on n’est pas obligée d’aspirer à être une « Super Femme Héros »…

 

« Madame St-Clair Reine de Harlem » de Raphaël Confiant, parce que son c(h)aractère me fascine. Une femme caraibéenne, ayant migré à Harlem dans les 20’s ayant fondé un empire de loterie illégale et reconnu aux Etats Unis comme une icône. Basée sur une Histoire vraie. J’aime ce livre…

 

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Une bougie: Je suis une fan inconditionnelle des bougies… Mais vraiment! Lorsque je peux je les fabrique moi-même et je la brûle lorsque je travaille ou pour prier. Elle m’apaise réellement.

 

Une photo de mon père: Elle m’accompagne constamment… Je m’adresse à lui des que je peux ou j’en ressens le besoin.

 

Mon calepin d’organisation: je note tout ce que je dois faire. Je ne souhaite rien garder dans la tête pour éviter la surcharge mentale.

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

Il y en a plusieurs… (snif) mais je choisirai définitivement Nyc… J’y ai vécu un an, et ce n’a pas été qu’une partie de plaisir… Il y a eu des phases un peu compliquée car c’est une ville compliquée lol. Mais j’y ai tellement appris. J’y ai fait tellement de rencontres incroyables. Je pense que c’est définitivement le voyage qui m’a le plus apporté, en si peu de temps.

QDL (Que Du Love) !

Merci Nadège et tous mes voeux de santé !

April 23, 2020

J'apprécie énormément la versalité de Patche et je lui ai encore dit ce matin.

The curviste c‘est avant tout Patche Natise , 35 ans, une maman de deux enfants, mais pas que.
C'est une éternelle optimiste, fan des humains et amoureuse de la vie .

Elle milite à sa façon pour le respect et l’émancipation de la femme des stigmates et dictas de notre société.

 

Elle a l'habitude de dire "Call me feminist if you like! "

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

J’ai découvert ton compte via celui de Foryoupeeps, il revenait souvent dans nos conversations.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

The Curviste, c’est la contraction des mots Curve et Spécialiste, il faut donc comprendre la spécialiste des Curves (rondeurs en anglais).

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Tout dépend de qui demande.

Mais c’est vrai que souvent ma réponse ne reflète pas toujours la réalité !

Je ne crois pas que les gens veulent vraiment savoir comment on va , mais je pense que c’est souvent une forme de politesse.

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Mes enfants sont ma lumière et m’inspirent au quotidien !

Mais il est vrai que je prends aussi beaucoup mon inspiration de toutes les femmes de ma vie et de toutes celles que je rencontre.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Aujourd’hui, en répondant à une interview, à ton interview.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Faire quelque chose pour la première fois justement .

Aller à la rencontre de nouvelle personne , parler et échanger .

Je suis une grande curieuse et amoureuse de la vie donc toute nouvelle expérience me procure du énormément de plaisir et ravie mon coeur.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

J’en ai énormément car je suis une vraie foodie .

Mais je dirais Le Soupkandia un plat Sénégalais à base de gombo frais et d’huile de palme qui s’accompagne de riz blanc. J’en mange encore très souvent mais je ne le cuisine pas .

Je fais du take- away quand je vais chez ma mère ou ma soeur

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

“Half of a yellow sun” de Chimamanda Ngozi Adichie et “ Sulwe” de Lupita Nyong’o ce livre a été offert à ma fille par Ludivine de Reconnexion Heureuse . Mais nous l’avons adoré toute les deux.

 

 

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mes lunettes car je suis “miro”, je ne pourrais pas reconnaître ma propre mère à 5 m sans mes yeux en verre.

La musique car je ne peux pas vivre sans musique, elle rythme mes journées et est vraiment le reflet de mon humeur.
Mon notebook car je passe ma vie à écrire mes précieuses pensées et toutes mes idées , je les relis souvent méticuleusement pour me remettre mes priorités en place .
 

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

NYC et l’immensité de cette ville , la folie des gens et cette sensation que tout y est possible.

Je suis revenue avec une force extraordinaire et l’assurance que ma seule limite c’est le ciel et moi.

QDL (Que Du Love) !

Merci Patche !

April 15, 2020

Chanteuse / Danseuse / Poétesse / Maîtresse de Cérémonie, Lydie LaPëste est une artiste 

pluridisciplinaire,  amoureuse de la scène ; elle s’y plaît et cumule des expériences diverses et 

variées qui lui permettent de peaufiner sa voix, ses gestes, ses émotions sans prises de tête ou de bec, 

jonglant sans cesse au gré de son humour, sa vie, ses humeurs, ses envies et sa folie.

Elle ouvre les portes de son univers Pestilentiel : pétillant, fin et drôlement triste parfois, sur des 

rythmes folks ou Afro, d’inspirations Erykah Badueste, India Ariesque ou Feistienne.

Lydie n’a de peste que le nom qu’on vous rassure!?...

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Sur Insta, on a échangé et puis on s’est vu sur des Events comme BLACK MOVIE SUMMER ou ART PRESS YOURSELF il me semble... dis moins je me trompe...

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

LA PESTE c’est un de mes profs de danse qui m’a donné ce pseudo, j’aimais (je pense que l’on peut toujours utiliser le présent!!) bien amuser la galerie, taquiner un peu tout le monde ; pour un retard, une erreur de placement, de comptes...

Je ne suis pas cette Peste de Nelly Olson, LA MAUVAISE mais plus L’AMBIANCE parce que tu sais qu’elle va animer tes soirées, juste avec un verre de Jus !

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Bien sûr, je crois même que des fois c’est un problème.

Être dans l’instant, en phase avec ses émotions, ses sentiments, je pense que c’est important mais du coup y a ce côté thérapeutique presque où la personne en face, va devenir ton psy grâce ou à cause de cette simple question, que tu la connaisses ou pas!

Je me retrouve à lui balancer un truc très gros que j’ai sur le coeur ou juste un ÇA VA ET TOI?.. mais ça dépend des jours ?! je fais un Hold UP sur la personne !

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Ben en ce moment je ne vais pas te mentir je suis dans une phase STANDBY INSPI...

Au début je savais pas du tout comment gérer la chose et aujourd’hui je l’accepte, je reprends du poil de la bête, parce que ça plombe un peu, on va pas se mentir, mais c’est pas évident, tu n’as qu’une envie c’est de faire ce que tu aimes et là c’est la panne, la feuille blanche! Avant j’écrivais beaucoup quand j’étais célibataire, quand j’étais triste, maintenant j’écris quand je me sens seule mais c’est rare...

Sinon Toni ma nièce m’inspire en ce moment, pour pleins de raisons ; sa fraîcheur, ses yeux, son Amour, c’est Fou comment la vie est simple et sans chichis à sa hauteur !!!

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

En Janvier, j’ai rejoint un Pote Nicolas à Lisbonne qui danse sur la tournée de Madonna, j’ai décalé mon billet pour prolonger ce séjour, parce qu’en plus c’était son anniversaire...

Je suis déjà partie en vacances mais Jamais pour retrouver un pote qui bosse parce nos good vibes me manquent, je n’ai jamais décalé un billet JUSTE pour continuer à kiffer ses good Vibes !!

Et on se retrouve à une soirée dans un Bar où ça chante du Fado et Madonna est là, ses chanteurs, ses danseurs, dont mon Pote et il me dit : « c’est une Jam si tu veux, tu peux chanter mais sans pressions ... »

Tu sais ce moment où on te dit « sans pressions » mais c’est déjà trop tard la pression est à son comble LOL ?!? alors j’avais déjà chanté devant Lui mais Jamais devant La Madonna pour son Anniversaire à Lui ?!!! Sacré Souvenir!!!

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Faire ce que j’aime tous les jours , c’est à dire Buller ?!?

Non plus sérieusement, vivre de ma passion... So Cheezy BUT Oh So TRUE!!!

Je fais un métier qui me prend aux tripes et c’est trop bien!

En ce moment Je tourne moins qu’avant donc j’ai l’impression que mon taf s’est arrêté mais Non, je fais pleins d’autres trucs côté de la danse ; je chante, j’anime des événements, des fois je fais des photos/vidéos pour des potes, des marques, des projets Artys divers?!

C’est un métier d’image/ de représentation de soi, donc faut être tout le temps Ready!!!

Ma mission de tous les jours c’est ça, c’est faire en sorte que je sois Ready!!!

Et ça commence par prendre soin de soi physiquement et psychologiquement ; alimenter sa créativité, sa curiosité, faire du sport, du Yoga, bien manger ( si tu me suis sur les réseaux tu sais que c’est très important pour moi?!) bien boire (et pas que de l’eau, mais avec parcimonie?!?) et en vrai juste se faire plaisir, se faire du bien.

Ne pas se faire polluer par des futilités, bien VIVRE ! Je pense que les gens ont tendance à négliger ce verbe d’ACTIONS!! C’est une philosophie de vie, qui devrait être ta plus belle chanson, ton plus beau credo, mantra, mindset (appelles-le comme tu veux,!) et si on prenait vraiment conscience de ce que ça implique VIVRE, de son engagement au Quotidien, et du rapport à l’autre, on aurait pas peur de Mourir... je pense*

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

AH Là tu me prends par les sentiments LOL!! LA BOUFFE!!!

Je suis centrafricaine et y a un plat de chez moi qui s’appelle le NGOUNDJA ( ça ressemble à des épinards ,ce sont des feuilles de Manioc) Le Plat en sauce de la daronne, qui mijote 10 ans, avec du riz, des plantains FIN!!! Je n’ai jamais tenté ce projet, il serait peut-être temps!!! Mais ce plat là tu peux pas le manger tous les jours c’est le genre de plat que tu es ravi de manger chez ta Daronne ou les Tatas mais pas chez toi (sauf si elles viennent le faire à Domicile) Le plat qui te renvoie à pleins de souvenirs de ton enfance... TROP BIEN!! Je vais la call pour qu’elle m’en fasse un çà fait longtemps!

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

Matador Yankee de Jean-Baptiste Maudet
Ce n’est pas ce que je lis d’habitude mais c’était sympa! * Le Coeur battant de nos mères de Britt Bennett Puissant.

 

 

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Mon Rouge à lèvres ou mon Labello ; Mon must-Have Beauté dans mon sac genre , des fois j’ai vraiment l’impression d’être au Top juste avec mon Lipstick et une peau bien hydratée, FIN!


* Mon Foulard/ Carré de Soie ; avec ma moitié de tête rasée et un temps capricieux , j’allie l’utile au Flow Agréable (Complètement tendance sauf que ça complètement 6 ans que je l’ai acheté et que je l’use : mon autre Must-Have...


* Mon Journal de Bord ; j’ai toujours un cahier sur moi ; on sait jamais des fois que l’inspi me viendrait comme une envie soudaine d’aller aux toilettes, je trouverais ça dommage de ne pas en avoir un à porter de main!

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

BALI!!! 1ère destination en solo j’ai fait un peu moins de 10 jours avant qu’un couple d’amis ne me rejoigne... c’était intense! triste!drôle! Inattendu... Aller à la plage seule, se faire belle et aller dîner seule, louer une villa pour y chiller seule (des fois accompagnée, MERCI TINDER!! Mais surtout seule...) quand on a l’habitude d’être entourée, quand on se cache derrière son entourage, c’était assez perturbant !

En plus, je venais de me séparer, ... C’est un Voyage qui m’a mise dans une phase de : « OK C’EST COOL! TU AS FAIT LE BON CHOIX ! ÇA VA ALLER, TU ES QUELQU’UN DE BIEN ?! »
L’anecdote un peu crade désolée mais pour la symbolique ça m’a pas mal chamboulé...

Avant de partir, je fanfaronne, je crie partout je pars à BALI Solo!!! Tout le monde en panique of course! J’ai un peu peur, mais je suis confiante, en bonne baltringue que je suis je me renseigne avant de booker les billets of course !!! Bref, TOUT PARIS sait que je pars à Bali solo... BREF, le jour J arrive, je mets du temps à arriver à destination, j’avais booké que mes 2 1ères nuits d’hotel à KUTA, J’arrive finalement dans ma chambre, très sympa la chambre d’ailleurs ! Sans mentir, à peine je ferme la porte de celle-ci j’ai rendu (pour ne pas dire vomi) un bout de mes angoisses, de mon anxiété, de mes peurs, un bout de ma tristesse, de ma colère, bref beaucoup de bouts de pas mal de choses... toute la nuit... MÉMORABLE !

QDL (Que Du Love) !

Merci Lydie pour tes riches réponses !

April 06, 2020

Manouchka c'est la fraicheur, la douceur, la tempérance.

Je ne sais pas bien comment, ni quand j'ai commencé à la suivre sur Instagram, mais rapidement j'ai été intéressée par ces partages de lectures, une partie de sa vie au Togo, ainsi que ses voyages.

Nous nous sommes croisées par hasard un jour sur Paris, juste avant qu'elle parte ... c'était vraiment chouette de personnifier un profil "virtuel" que j'apprécie dans la vraie vie !

1) Comment as-tu connu mon blog et/ou mon profil Instagram ?

 

Mes souvenirs ne sont pas exacts mais je me souviens avoir eu un sacré coup de cœur pour ta personnalité. C’est pour ça que je me suis abonnée à ton profil. Ce que tu partageais et continues de partager m’inspire beaucoup, me fait du bien et j’aime te lire. Et bien sûr, il faut que je mentionne également le second coup de cœur que j’ai eu pour ta personne le jour où le hasard nous a fait nous rencontrer. Tu dégageais une réelle beauté, extérieure mais aussi intérieure.

2) Que veut dire / que signifie ton pseudo ?

 

‘Hey’ pour lancer une salutation, pour accoster joyeusement. ‘Manouchka’ pour mon prénom. ‘HeyManouchka’, une joyeuse salutation tout simplement. So, Hey at me !

3) Quand on te demande comment tu vas, réponds-tu toujours sincèrement ?

Ça dépend de mon interlocuteur.

Quand il s’agit de quelqu’un de proche, je réponds honnêtement, et quand je ne vais pas bien je n’ai pas peur de le dire. Quand il s’agit au contraire de quelqu’un dont je ne suis pas proche, je me contente de dire que je vais bien.

Je doute que mes états d’âme intéressent vraiment quelqu’un pour qui je ne suis pas vraiment importante (lol).

4) Qui ou quoi t'apporte le plus de lumière au quotidien, qui/qu'est-ce qui t'inspire ?

Le simple fait d’être en vie est pour moi une inspiration à réaliser quelque chose, à être heureux et reconnaissant.

Généralement, quand je traverse des périodes difficiles ou compliquées, j’essaye de me donner du réconfort en me rappelant le fait que je suis tout simplement en vie, et en bonne santé.

Parfois on prend malheureusement trop pour acquis le souffle de vie, alors que c’est tous les jours une réelle bénédiction que de pouvoir se réveiller et voir le soleil briller.

Alors je m’en souviens, et je décide de profiter de mon existence, tout simplement.

Après, ma famille et mes amis proches m’inspirent beaucoup, ce sont tous des battants à leur manière.

5) Quand a été la dernière fois où tu as fait quelque chose pour la première fois ?

 

Je dirais lors de mon dernier voyage au Ghana.

Avec une amie et ma sœur, nous sommes allées au Parc National de Kakum, situé à Cape Coast à une heure environ de route de la capitale Accra.

On y trouve un grand parcours de ponts suspendus en hauteur au milieu d’une très belle végétation. L’endroit à absolument visiter ! Un lieu vraiment sympathique pour s’amuser et avoir des sensations fortes. Je n’avais jamais marché sur de tels ponts et étant phobique du vide, je me suis lancée le défi de faire le parcours, pour surmonter ma peur.

Du moins, essayer de la surmonter… Autant vous dire que ça a été une catastrophe (lol). J’étais tétanisée de peur. Pour sauver mon honneur, j’ai marché sur le premier pont, puis je suis revenue m’asseoir et attendre que le groupe avec lequel je devais évoluer, finisse le parcours. Le pont le plus haut est quand même suspendu à plus de 40m du sol !

C’était la première et (peut-être) la dernière fois que je me lance dans une telle aventure.

6) Quelle est la chose que tu fais et qui te procure le plus de plaisir et/ou de fierté ? ?

Le plus de plaisir, je réponds sans hésiter lire. Ça me nourrit vraiment, ça me fait du bien d’avoir mon attention dans un bouquin, de découvrir des histoires, de voyager avec les personnages.

Le plus de fierté, je dirais faire à manger et recevoir. Je ne cuisine pas systématiquement, mais quand je reçois du monde, j’aime vraiment faire plaisir, mettre une jolie table et quand c’est réussi, oui ça me rend fière.

Une fierté gratifiante.

7) C’était quoi ton plat préféré quand tu étais enfant ? Tu te le cuisines toujours ?

La nourriture n’était pas ma meilleure amie quand j’étais enfant. Il fallait manger pour se nourrir, et bien grandir !

Et mes parents devaient toujours me répéter à table ‘Manouchka, mange s’il te plait !’.

Mais si je devais mentionner un coup de cœur éternel, ce serait les maamouls.

Ce sont des pâtisseries libanaises à base de semoule de blé fine, fourrées à la pistache, aux dattes ou aux noix, saupoudrées de sucre glace. Un vrai bonheur gustatif ! Je ne sais pas les faire, mais j’en achète quand j’en ai l’occasion.

8) Le titre des deux derniers livres que tu as lu ?

  • L'attentat de Yasmina Khadra et L’homme de Philip Rott.

 

 

9) Cites-moi 3 objets dont tu ne peux te passer (hormis smartphone)  ?

Ah, je peux me passer de mon smartphone c’est déjà une bonne nouvelle (lol).

Trois objets dont je ne peux me passer : un livre (il y a partout, dans mon sac à main, dans ma voiture, sur mon lieu de travail, dans ma cuisine, aux toilettes, dans ma chambre, vraiment partout), ma croix que je porte au cou tous les jours, et ma brosse à dents bien sûr ! Essentielle la brosse à dents !

10) Quelle est la destination de voyage qui t'a fait apprendre le plus sur toi  ?

En 2019, je suis partie au Liban. C’est le pays de mon père et à l’aube de mes 34 ans, je n’y étais jamais allée. Ce voyage était l’objectif de ma vie pour 2019. Mon séjour au pays du cèdre a vraiment comblé mon âme toute entière. Le Liban est un pays vraiment magnifique, très beau où on mange vraiment très bien en plus. J’ai hâte de pouvoir y retourner.

QDL (Que Du Love) !

Merci Manouchka !

1 / 6

Please reload

CONTACTER 

DAY BY AUDREY

Day by Audrey